Lifestyle

Mon BuJo : moche mais indispensable !

Aaah, le Bullet Journal… On en entend parler depuis 2015 et il nous suit encore en 2017. Si l’intention de son créateur était vraiment bonne, peu à peu il s’est transformé en hobby et a perdu sa réelle utilité. N’allez pas croire que je dénigre celles et ceux qui prennent le temps de faire de leur journal de véritables œuvres d’art hein ! C’est juste que moi, je n’avais pas besoin d’un nouveau hobby, j’en ai déjà bien assez ^^. Par contre j’avais besoin de m’organiser, de me fixer des objectifs et de visualiser les deadlines. C’est la vidéo de Solange te parle qui m’avait décidée à sauter le pas : elle nous montre qu’un BuJo peut être moche et parfait pour nous quand même ! En effet, j’ai découvert cet outil très tôt et pourtant ce n’est qu’en septembre 2016 que je m’y suis mise afin de m’organiser dans ma nouvelle vie de prof. Je l’ai complètement repensé en août 2017 plus dans un but thérapeutique cette fois-ci pour gérer mon arrêt longue durée sans sombrer dans netflix et le canapé.

Alors à tout ceux qui ont besoin de ne plus ressentir cette impression de n’avoir rien fait au cours de sa journée, je vous propose ma version du BuJo !

Mon BuJo 1

La page du mois

Elle est très classique et quasi commune à tous les BuJo. Elle me permet de visualiser rapidement les semaines et de me repérer sur ma progression dans mes cycles de chimio et donc de ma forme physique théorique. J’y met aussi les rendez vous et les voyages/weekend pour voir où je serai située géographiquement. Par contre, pour être plus précise concernant tous ces évènements j’ai toujours un agenda classique avec moi. Et oui on ne se refait pas, pour moi avoir un agenda à côté est aussi primordial pour avoir une vue sur le plus long terme. En résumé le BuJo c’est ma liste de tâches pour m’organiser, mon agenda c’est l’organisation des rendez-vous. La page du mois du BuJo me permet de lier ces deux univers en un coup d’œil pour m’aider à planifier mes tâches justement.

Mon BuJo 2

Les pages hebdomadaires

  • La to-do liste de la semaine

Elle regroupe les tâches que j’ai vraiment envie ou que j’ai l’obligation de faire cette semaine. Ce sont les objectifs que je veux tenir. J’ai une semaine pour y arriver, ça permet de rendre cette liste moins insurmontable que de les noter au quotidien. Elle doit être réaliste et faisable humainement, même quand on a des jours sans. Cette page me permet de prioriser certaines tâches.

Mon BuJo 3

  • Le menu de la semaine

C’est la page la plus dure à remplir pour moi. Avec mon traitement, je perd l’appétit et les repas deviennent vite des tortures… Mais afin de décharger mon Homme qui a déjà la gentillesse de me préparer à manger j’essaye de réfléchir aux menus. C’est tellement une contrainte qu’au moins une fois fait pour de bon je n’ai plus à y penser pour le reste de la semaine. Et puis quand je n’ai vraiment pas d’inspiration je peux toujours feuilleter mes anciennes pages de BuJo pour piocher des idées.

Mon BuJo 4

Les pages quotidiennes

J’y inscris tout ce que je dois faire la journée. Je ne m’oblige pas à écrire une liste tous les jours, c’est uniquement quand j’en ressens le besoin. A la fin de la journée même si je n’ai pas fait grand chose c’est toujours satisfaisant de voir que j’ai atteint mes objectifs. Et si on ne les a pas tous cochés ce n’est pas grave. Le tout est de reporter au lendemain et à force de le voir jour après jour, on finit par se décider à arrêter de trainer ce boulet. C’est aussi important de mêler tâches plaisantes et tâches contraignantes pour que le BuJo ne soit pas synonyme de liste de corvées qui nous donne envie de le perdre quelque part pour ne pas avoir à l’ouvrir.

Mon BuJo 5

Les listes

Que ce soit pour les projets DIY, projets d’articles blog, listes d’achat, d’envies ou bien pour planifier une tâche longue, les listes sont toujours utiles. Je les mets à la suite de ma page quotidienne en cours et si j’ai besoin d’y revenir je met un marque page dessus avec un code couleur selon le type de liste qui s’y trouve !

Mon BuJo 6

Voilà, c’est déjà bien long pour ce premier article sur l’organisation de ma vie. Vous voyez, à part les jolies couleurs rien de folichons niveau déco mais j’avoue que ce BuJo m’est indispensable pour ne pas penser être une loque malade accrochée à son canapé. Je me repenche sur le cas des « trackers » en ce moment mais jusque là je n’ai jamais réussi à m’y tenir alors on verra si un jour je trouve un nouveau rituel qui m’aide et ne soit jamais contraignant, dans ce cas je vous en parlerai 🙂

Et vous, vous vous organisez comment pour être efficace ?

Publicités

7 commentaires sur “Mon BuJo : moche mais indispensable !

  1. Tu es loin de sombrer dans netflix canapé puisque tu prends le temps de rédiger ce chouette article blog ! Il a déjà l’air bien chouette ton journal :). Concernant mon organisation, elle est un peu plus bordélique ^^. Enfin ça dépend, pour Made in Velanne j’ai un agenda grand format une page par jour, du coup je peux planifier des choses et si besoin écrire des listes etc. C’est plus au boulot où mon organisation serait à revoir ^^. Bisous

    J'aime

    1. Hihi merci ! Moi ça a toujours été l’inverse : hyper organisée voir à la limite névrosée de l’ordre au boulot et bordélique chez moi. Comme quoi, tout fini par changer. En fait, travailler à la maison et devoir gérer dans le même espace travail, loisir et vie me force à être plus rigoureuse partout justement !

      J'aime

  2. Sympa cet article. J’ai toujours été attirée par le BuJo mais je trouve ça trop contraignant. J’ai un agenda classique (Mr Wonderful, il est top) et je marque tout dedans. RDV, activités récurrentes, tâches à faire … Et je reporte autant que nécessaire xD.

    J'aime

  3. au final, un BuJo n’est jamais contraignant tant que c’est vraiment toi qui y et ce dont tu as besoin sans faire attention à ce que font les autres ^^ Par contre, pour éviter de reporter y a rien à faire peu importe le média sur lequel on écrit notre liste XD

    J'aime

  4. Moi aussi j’ai tenté le bullet journal. Une première fois l’année dernière et j’ai lâché au bout d’un mois et puis cette année avec la rentrée scolaire et les millions de choses à faire, j’ai eu besoin d’un outil supplémentaire pour m’organiser. Je m’y tiens plus ou moins, certains jours, je ne note rien, mais de manière générale, ça m’aide quand même pas mal à ne pas repousser encore et encore (mon éternel problème !). En plus de ça, j’ai le classique agenda, indispensable et qui me suis partout et le google agenda pour partager avec Fabien les jours où je bosse (avec l’intérim, pas de routine ! ). Maintenant, reste à voir, si le bujo tiendra encore longtemps !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s