Lifestyle

Laisser ma trace

Bonjour,

Le mois de novembre a été particulièrement éprouvant et a remis pas mal de choses en question dans mon esprit. Mon cancer est reparti de plus bel et j’ai du changer de chimiothérapie. Je croise les doigts pour que cette nouvelle soit plus adaptée. Il a fallut que je sois hospitalisée avec mon pronostic vital engagé pour qu’enfin on prenne en charge mes douleurs, mon alimentation et ma dépression… Ce n’était pourtant pas faute de l’avoir signalé depuis longtemps. Bref, maintenant que la gravité de ma situation est actée j’ai du prendre du recul et me poser la question qui fâche :

Qu’est ce que je veux que les gens retiennent de moi quand je ne serais plus là ?

C’est difficile d’admettre qu’à moins de 30 ans je n’ai pas le luxe de me dire que je peux penser à ça plus tard car même si personne ne sais de quoi demain sera fait, je sais que je dois profiter du temps que j’ai le plus possible tant que j’en ai la possibilité.

Ce travail personnel m’a fait beaucoup de bien finalement et m’aide un peu plus a accepter la réalité de ma situation. Aussi, même si c’est douloureux et qu’on a tendance à se dire que ce n’est pas juste d’avoir à penser à ça et bien j’invite toutes les personnes se trouvant dans une situation similaire à la mienne à faire ce « petit » travail sur soi. Et puis, ça ne change rien dans le fait que personne ne sait de quoi l’avenir est fait. Si ça se trouve je suis encore là pour bien longtemps ! Tant mieux, ça ne me fera que plus de bonheur à brûler sans en perdre une miette.

citation

Pour ma part, je veux que le souvenir de moi soit celui d’une personne souriante, joyeuse, créative et généreuse. Je veux que mes proches en voyant des paillettes pensent immédiatement à moi. Qu’ils m’imaginent dans une jolie paire d’escarpins vertigineux dont j’ai le secret pour marcher avec. Je voudrais que tous aient au moins une création de moi faite avec amour pour les accompagner partout. Ce serait un peu comme des petites oreilles ou un petit œil espion pour que je sois au courant des derniers potins ^^ J’ai envie que les gens pensent à moi en trempant les pieds dans tous les points d’eau du monde entier. Je veux que leur fesses bougent quand une musique entrainante arrivent à leurs oreilles en se disant que je suis à côté d’eux dans une chorée enflammée. Je veux être la petite voix relou qui leur rappelle qu’il faut lire les étiquettes des produits cosmétiques et avoir une démarche écologique. Qu’on se rappelle de mon militantisme pour la condition de chaque être vivant.

Je veux qu’on se dise que je ne me suis pas laissée abattre et que j’ai continué de remplir ma vie de magnifiques souvenirs jusqu’au bout, plein de rencontres, de découvertes, de visites, d’amis et de douceur. Je veux même attirer un peu de jalousie à vivre mes rêves au quotidien juste parce que j’ai conscience qu’un jour tout pourrais prendre fin sans prévenir.

citation2
Source

Pour les personnes qui ne me connaissent que numériquement je voudrais être une source d’inspiration pour montrer que la vie a beau être parfois injuste, on en reste le seul maître. Les rêves ne se vivent pas tout seul : il faut les construire, provoquer leur apparition et se donner les moyens de les vivre. Je veux que ce blog démontre cela et donne des pistes pour réussir à prendre le dessus. Je me sens seule avec mon désespoir parfois car oui je vais mal de temps en temps, souvent même. Quand on se balade sur le net on a l’impression que les gens sont tous tellement fort mais en fait on est tous pareil et je compte ne plus me priver de partager aussi ces moments de doute. Si cela fait écho à ne serait ce qu’une personne alors j’aurai la sensation d’avoir été utile et ça j’en ai vraiment envie. Je veux être utile, aider d’autres personnes à aller bien.

Enfin, je veux que mon Homme sache à quel point il est formidable et que je l’aime. Je veux que mes amis et ma famille proche sachent à quel point je suis reconnaissante de leur présence, de leur amour, de leur bienveillance. Je veux qu’ils sachent à quel point je me rend compte que je suis chanceuse de les avoirs dans ma vie.

Et vous, quelle trace je vous laisserai ? Et quelle trace voulez vous laisser ?

Publicités
Lifestyle

Mon BuJo : moche mais indispensable !

Aaah, le Bullet Journal… On en entend parler depuis 2015 et il nous suit encore en 2017. Si l’intention de son créateur était vraiment bonne, peu à peu il s’est transformé en hobby et a perdu sa réelle utilité. N’allez pas croire que je dénigre celles et ceux qui prennent le temps de faire de leur journal de véritables œuvres d’art hein ! C’est juste que moi, je n’avais pas besoin d’un nouveau hobby, j’en ai déjà bien assez ^^. Par contre j’avais besoin de m’organiser, de me fixer des objectifs et de visualiser les deadlines. C’est la vidéo de Solange te parle qui m’avait décidée à sauter le pas : elle nous montre qu’un BuJo peut être moche et parfait pour nous quand même ! En effet, j’ai découvert cet outil très tôt et pourtant ce n’est qu’en septembre 2016 que je m’y suis mise afin de m’organiser dans ma nouvelle vie de prof. Je l’ai complètement repensé en août 2017 plus dans un but thérapeutique cette fois-ci pour gérer mon arrêt longue durée sans sombrer dans netflix et le canapé.

Alors à tout ceux qui ont besoin de ne plus ressentir cette impression de n’avoir rien fait au cours de sa journée, je vous propose ma version du BuJo !

Mon BuJo 1

La page du mois

Elle est très classique et quasi commune à tous les BuJo. Elle me permet de visualiser rapidement les semaines et de me repérer sur ma progression dans mes cycles de chimio et donc de ma forme physique théorique. J’y met aussi les rendez vous et les voyages/weekend pour voir où je serai située géographiquement. Par contre, pour être plus précise concernant tous ces évènements j’ai toujours un agenda classique avec moi. Et oui on ne se refait pas, pour moi avoir un agenda à côté est aussi primordial pour avoir une vue sur le plus long terme. En résumé le BuJo c’est ma liste de tâches pour m’organiser, mon agenda c’est l’organisation des rendez-vous. La page du mois du BuJo me permet de lier ces deux univers en un coup d’œil pour m’aider à planifier mes tâches justement.

Mon BuJo 2

Les pages hebdomadaires

  • La to-do liste de la semaine

Elle regroupe les tâches que j’ai vraiment envie ou que j’ai l’obligation de faire cette semaine. Ce sont les objectifs que je veux tenir. J’ai une semaine pour y arriver, ça permet de rendre cette liste moins insurmontable que de les noter au quotidien. Elle doit être réaliste et faisable humainement, même quand on a des jours sans. Cette page me permet de prioriser certaines tâches.

Mon BuJo 3

  • Le menu de la semaine

C’est la page la plus dure à remplir pour moi. Avec mon traitement, je perd l’appétit et les repas deviennent vite des tortures… Mais afin de décharger mon Homme qui a déjà la gentillesse de me préparer à manger j’essaye de réfléchir aux menus. C’est tellement une contrainte qu’au moins une fois fait pour de bon je n’ai plus à y penser pour le reste de la semaine. Et puis quand je n’ai vraiment pas d’inspiration je peux toujours feuilleter mes anciennes pages de BuJo pour piocher des idées.

Mon BuJo 4

Les pages quotidiennes

J’y inscris tout ce que je dois faire la journée. Je ne m’oblige pas à écrire une liste tous les jours, c’est uniquement quand j’en ressens le besoin. A la fin de la journée même si je n’ai pas fait grand chose c’est toujours satisfaisant de voir que j’ai atteint mes objectifs. Et si on ne les a pas tous cochés ce n’est pas grave. Le tout est de reporter au lendemain et à force de le voir jour après jour, on finit par se décider à arrêter de trainer ce boulet. C’est aussi important de mêler tâches plaisantes et tâches contraignantes pour que le BuJo ne soit pas synonyme de liste de corvées qui nous donne envie de le perdre quelque part pour ne pas avoir à l’ouvrir.

Mon BuJo 5

Les listes

Que ce soit pour les projets DIY, projets d’articles blog, listes d’achat, d’envies ou bien pour planifier une tâche longue, les listes sont toujours utiles. Je les mets à la suite de ma page quotidienne en cours et si j’ai besoin d’y revenir je met un marque page dessus avec un code couleur selon le type de liste qui s’y trouve !

Mon BuJo 6

Voilà, c’est déjà bien long pour ce premier article sur l’organisation de ma vie. Vous voyez, à part les jolies couleurs rien de folichons niveau déco mais j’avoue que ce BuJo m’est indispensable pour ne pas penser être une loque malade accrochée à son canapé. Je me repenche sur le cas des « trackers » en ce moment mais jusque là je n’ai jamais réussi à m’y tenir alors on verra si un jour je trouve un nouveau rituel qui m’aide et ne soit jamais contraignant, dans ce cas je vous en parlerai 🙂

Et vous, vous vous organisez comment pour être efficace ?

Lifestyle

Un nouveau souffle

Les voilà ces premiers mots sur ce tout nouveau blog. C’est marrant, j’ai déjà fait ça plusieurs fois et pourtant j’ai toujours la même appréhension. Est-ce que ça sert à quelque chose ? Est-ce que quelqu’un me lira ? Pourquoi je fais ça déjà ? Et  puis pourquoi recommencer un nouveau blog alors que j’en avais un qui tournait plutôt bien ?

Et bien on va peut-être commencer par répondre à ces questions avant d’entamer les choses sérieuses. Je suis en pleine métamorphose en ce moment sur beaucoup de point dans ma vie. Je vous invite à lire mon « à propos » pour comprendre pourquoi (ouuuh du suspens dès le premier article !). Disons que j’espère transformer cette période de stress et de tristesse en quelque chose de positif et le plus joyeux possible.

profil

Mon ancien blog avait trop de limites et ne me ressemblait plus. Ma famille m’y suivait et je ne me sentais plus libre d’y parler. J’avais donc besoin d’un nouvel espace vierge, anonyme, où tout est à construire. J’espère pouvoir concentrer ici toutes les choses qui rendent la vie plus belle. Pourquoi pas aussi partager mes astuces avec celles et ceux qui traversent la même période que moi si ça peut être utile. Je cherche à communiquer, à ne pas m’enfermer dans mon coin et je sais que pour ça, la blogosphère peut s’avérer être un espace chaleureux qui créée de véritables liens. C’est aussi une forme de motivation pour moi, pour ne pas me laisser aller sur le canapé devant netflix.

Alors me voilà ici pour partager avec vous tout ce qui se passera dans ma tête et que je jugerai intéressant. Je ne promet pas un rythme régulier, ni d’être toujours passionnante. Par contre je vous promet de la sincérité, de l’évasion avec mes balades, de l’inspiration avec mes créations et beaucoup de blablas dont vous pourrez parfois retenir quelques astuces ! J’essaierai le plus possible de glisser paillettes et joie par ici !

Dans l’espoir que vous passerez ici de futurs moments plaisants.

Amicalement

Chicorée